Petite histoire

Leçon

 des chiffres

 

Les hommes primitifs utilisaient une numération orale,

les anciens Sumériens employaient les mots "homme" pour 1, "femme" pour 2, et "plusieurs" pour 3.

 

20 000 ans avant notre ère, les hommes utilisaient des os entaillés

pour compter les phases de la lune, le gibier abattu et, plus tard, le bétail.

 

1500 ans avant notre ère, on utilisait des petits cailloux ou des boulettes de terre sèche.

Chaque matin, les bergers recevaient une bourse contenant autant de boulettes qu'ils avaient de bêtes à garder.

Le soir, il leur suffisait d'en retirer une chaque fois qu'une bête rentrait. Quand toutes les bêtes étaient rentrées,

il ne devait pas rester de boulettes. On a découvert dans les ruines du palais Nuzi, une bourse contenant 48 boulettes.

 

Les chiffres romains ont été introduits dans tout l'empire romain. 

Mais ils ont été abandonné progressivement au profit des chiffres arabes. 

On utilise encore les chiffres romains de nos jours pour indiquer les siècles (XXIe siècle),

le nom des rois (Louis XVI - Henri IV...) ou encore pour marquer les heures sur les horloges.

 

 

Les chiffres arabes viennent en fait de l'Inde, puis ils ont été introduit par les Arabes en Europe vers l'an 1000.

 

Les étapes du voyage

A partir de la forme des chiffres venus de l'Inde...

On reconnaît le 7 et le 2

...Voici celle des chiffres "arabes" s'est européanisée vers le XV e siècle.

On reconnaît 1, 2, 3, 6, 8 et 9